PECA Logo
Divider

Page d'accueil
Page d'accueil

Notre collection
Poésie d'amour
Citations d'amour
Poésie Saint-Valentin

Tout le reste
Newsletter mensuelle
Concours de poésie
Faire un lien vers nous
Supporter notre site
Follow us
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Instagram Abonnez-vous à notre newsletter
Aimez-nous sur Facebook

Poème d'amour # 244

Quand Nous Serons Vraiment Vieux

Quand tous les deux, nous serons vraiment vieux
Que nos cheveux doux fragilisés devenus blancs
Dans le parc qui s'éveille sous un soleil radieux
Allons réchauffer tous nos membres tremblants.

Le printemps arrivé, réveillera nos coeurs d'enfants
On se montrera comme toujours aussi amoureux
Serrés, main dans la main avec nos corps branlants
On fera un beau couple d'adorables petits vieux

Sur notre banc d'antan qui s'est couvert de mousse
Maintenant comme autrefois, nous reviendrons parler
Dans un bonheur de tendresse et une joie toute douce
Tu oseras encore me donner fébrilement un baiser

O, combien fois au temps jadis, je t'ai dit je t'aime
Encore, encore et encore, tous, nous les évoquerons
Cherchant dans ta tête, tu te souviendras quand même
Un par un, de ces tous petits riens que nous adorons

Et comme chaque jour, je t'aimerai d'avantage
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain
D'un doigt, je caresserai les rides sur ton visage
Et ton regard sera sur moi devenu tendre et serein

Nous serons des petits vieux, affaiblis par l'âge
Chaque jour passant, plus fort tu serreras la main
Pour ne pas me perdre, tu m'aimeras d'avantage
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain.

Comme toujours, au scrabble, on fera quelques parties
Heureux, on s'aidera pour trouver les meilleurs mots
Et le soir devant la télé à regarder des films inédits
Avec complicité, on s'aimera sans dire aucun mot

Et c'est ainsi, de ce passé de tendresse qui s'achève
Notre mémoire bien entretenue, nous fera douceur
Car de ce généreux et tendre amour qui devient rêve
Nous le partagerons comme un secret dans le coeur

Quand tous les deux, nous serons vraiment très vieux
Que nos cheveux clairsemés devenus très blancs
Ta bouche fine me sourira en faisant de son mieux
Et tu me parleras encore d'amour tout en tremblotant

- Evelyne Oudin Delahaye -
Cliquez ici pour retourner à la liste de Poésie D'Amour


Vous aimez économiser l'argent?

Produits remboursés, offres de remboursement, etc.







Divider
Écrivez-nous   /   Ajoutez-nous à vos favoris   /   Modalités d'emploi   /   Charte vie privée   /   Références
Divider





Version Anglaise / English Version:
Love Poems And Quotes


Copyright © 2002 - 2019 Poésie et Citations d'Amour
Les poèmes et les citations dans ce site web sont la propriété
de leurs auteurs respectifs, et ne peuvent pas être reproduits.